Peste Porcine Africaine : flash info n°13

  - Régulation des espèces susceptibles d'occasionner des dégâts, Sanitaire

Un premier cas confirmé en Allemagne le 10 septembre 2020 !

Alors que la situation épidémiologique en Belgique semble plutôt favorable (pas de découverte de cadavres frais infectés depuis aout 2019), ce premier cas détecté en Allemagne et découvert à environ 6 km de la frontière germano-polonaise malgré les clôtures électriques nous rappelle que la situation en Europe est loin d’être contenue (figures 1 et 2). Du 31 août 2020 au 06 septembre 2020, 171 foyers ont été déclarés en Europe de l’Est dont 113 sur des sangliers sauvages non captifs. En Asie, la situation semble hors de contrôle.

La phrase ci-dessus résume à elle seule le risque encore bien présent de voir notre pays lui aussi contaminé à n’importe quel moment et n’importe où :

« La pression d’infection représentée aujourd’hui par de multiples foyers sauvages ou domestiques non maîtrisés à travers le monde suggère un risque considérable d’introduction de la maladie à tout instant sur le territoire français et dans une zone qu’il est difficile de prévoir compte-tenu du caractère aléatoire de l’introduction … » (extrait d’un article de synthèse paru dans la revue INRAE Productions animales, en juillet 2020).

En l’absence de vaccin efficace à court ou moyen terme, alors que l’ouverture générale de la saison cynégétique 2020/2021 se profile, tous les acteurs de ce dossier doivent rester pleinement mobilisés et continuer à œuvrer sur les 3 axes :

  1. Epidémiovigilance (notamment à travers le réseau SAGIR)
  2. Biosécurité (cf. affiche et flyer téléchargeables sur le site internet fdc51.com)
  3. Maîtrise des populations de sangliers

Sur ces points, les chasseurs ont évidemment un grand rôle à jouer. Alors soyons vigilants et prélevons des sangliers !

Le président,
Jacky DESBROSSE

Les dernières actualités
Contactez nous

Écrivez nous, nous vous répondrons au plus vite