Les chasseurs de la Marne solidaires dans la crise du covid-19

  - Non classé

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

« L’ADMR s’est créée en fédération nationale après la seconde guerre mondiale.
Son objectif était et reste de venir en aide aux familles : garder le lien social dans les communes et faire en sorte que nos aïeux, véritable mémoire vivante de nos communes, restent le plus longtemps possible chez eux. Chacun d’entre eux est source de repères et de bienêtre » expose Maryvonne Thomas, la responsable de l’association de Pontfaverger-Moronvilliers.

La fédération de l’ADMR Marne compte 32 associations comme celle-ci, forte de ses 650 salariées relayées par 350 bénévoles. Cette organisation accompagne 4 000 bénéficiaires depuis le réveil pour la toilette (3 000 aides à la toilette par jour dans la Marne), en délivrant les repas, le ménage, les courses et ce jusqu’au repas du soir et le coucher. L’équipe de Maryvonne Thomas compte actuellement 17 salariées pour assurer les différentes missions auprès de 98 bénéficiaires sur 6 communes.

Plus que jamais depuis l’apparition du Covid-19, ces professionnelles utilisent chaque jour des gants et autres protections pour assurer leurs nombreuses actions en toute sécurité. Alors quand ce matériel est sur le point de manquer, cette bénévole à pied d’œuvre depuis 35 années dans cette association, met à contribution son réseau pour lui venir en aide.
Épouse de chasseur et ancien administrateur de la Fédération Départementale des Chasseurs de la Marne, sur ses conseils, elle fait appel à la structure qui tout naturellement a répondu présente en mettant à disposition des gants destinés aux adhérents dans le cadre de la manipulation de la venaison.

Cette organisation et la nôtre, au-delà d’être constituées sur la même architecture associative, portent les mêmes valeurs, celles de la ruralité et de l’animation de nos campagnes. « Alors lorsque l’ADMR fait appel à notre structure, je n’hésite pas une seconde pour lui venir en aide » expose le Président de la Fédération des Chasseurs de la Marne, Jacky Desbrosse.
Ainsi, 2 000 paires de gants ont été fournies gracieusement par la communauté cynégétique pour pallier la rupture imminente de matériel.

« Un grand merci aux chasseurs de la Marne ! Ce geste va nous permettre de prolonger d’un mois la protection de nos équipes et des bénéficiaires, le temps, je l’espère, de recevoir la commande tant attendue. Un beau geste de solidarité comme il en existe d’autres dans nos campagnes. Cela permettra de poursuivre nos interventions en toute sécurité tout en rassurant les familles et les salariées » conclut Maryvonne Thomas.

Les dernières actualités
Contactez nous

Écrivez nous, nous vous répondrons au plus vite