Communiqué de presse : c’est tout sauf de la chasse

  - Non classé

En ma qualité de Vice-Président National, de Président des chasseurs du Grand Est et de Président de la Marne, donc voisin proche, je me dois de réagir et de vous donner mon appréciation sur l’évènement qui s’est produit la semaine dernière dans les Ardennes qui a vu la destruction de 158 sangliers dans la même battue.

Tout d’abord, je tiens à préciser qu’il ne faut pas faire de confusion entre mon nom et le patronyme du dirigeant de ce lot de chasse.
Cet adjudicataire n’a absolument rien à voir ni avec ma famille, ni avec aucune de mes connaissances.

Les faits du 27 novembre 2019, c’est tout, sauf de la chasse !
À l’heure où nous déployons une énergie considérable pour renforcer la légitimé de la chasse dans notre société, des agissements de ce type sont indignes, intolérables et contraires à notre plus élémentaire éthique.
La chasse ne sort pas grandie d’un tel carnage.
C’est bien dans une battue de chasse et non au cours une opération de destruction que ces faits se sont déroulés, de surcroît dans un lot de l’ONF.
Aucun chasseur ne pourra croire qu’une telle concentration d’animaux a été spontanée, ni que les bonnes pratiques de gestion ont été mises en œuvre au moment où il le fallait.
J’ai déjà interpellé l’établissement public pour connaître les raisons réelles d’une telle situation.

Sans faire d’ingérence, je ne manquerai pas d’aider mon collègue des Ardennes à prendre toutes mesures utiles pour ne plus jamais revoir une telle situation.

Jacky DESBROSSE

 

 

 

Télécharger le communiqué

Les dernières actualités
Contactez nous

Écrivez nous, nous vous répondrons au plus vite